Accueil > fr > Association > Playing for Refugees

Playing for Refugees

ça prend tournure

lundi 1er février 2016

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Face à la situation actuelle des migrants et des réfugies, PFCO s’implique. Nous souhaitons la bienvenue à plusieurs nouveaux membres, originaires de Syrie et d’Algérie arrivés récemment en France. Deux des syriens ont un talent exceptionnel pour la poterie et la rencontre avec eux, les potiers du coin et des personnes désireuses et motivées à aider d’humain à humain d’une façon spontanée et surprenante, a déclenché une dynamique hors paire.

Du coup « ça prend tournure » un nouveau projet de rencontre des cultures et d’accompagnement des nouveaux arrivants, vers une expérience positive de l’intégration, voit le jour. En coopération avec le collectif soutien aux réfugiés de l’Ariège nous souhaitons permettre aux réfugies de trouver une place dans notre société étrange et incompréhensible.

En deux semaines une histoire magnifique s’est développée entre notre ami M et des potiers installés dans l’Ariège. Pour les locaux, un savoir précieux est arrivé avec les deux frères et ils ont multiplié les efforts pour les aider. Un tour et des dons de terre de tout les cotés ont permis aux frères de retrouver leur élément et à travers ça, leur talent, leur capacité d’adaptation, leur besoin de créer et leur professionnalisme s’est relevé.

JPEG

Les deux spécialistes en poterie de grande taille se sont adaptés à un nouvel espace de travail et les fours disponibles en créant des pièces magnifiques et quelques-unes minuscules, comme vous pouvez le constater. En tant que observatrice, c’était merveilleux de voir le changement de vision de vie, qu’amène pour eux le partage de leur savoir et l’expression à travers cet élément, la terre, le leur. Sur le tour, les mains en mouvement, le stress et la peur sont oubliés et rien que la forme de l’objet, la courbe harmonieuse existe.

JPEG

La fierté du travail, le trac avant de présenter ces pièces aux potiers locaux, et le focus regagné ont un effet vitalisant sur eux et d’autres dans leur situation. Les échanges, autant humains que techniques qu’artistiques vont continuer et des projets de sculptures communes ont été évoqués. Du coup ce début prometteur à rendu d’autres curieux et le projet « ça prend tournure » est ouvert pour les accompagner dans ce tournant brusque de leur vie.

Les résultats de ces échanges et partages seront bientôt en vente en Ariège, les bénéfices vont aider ces familles à retrouver une vie comblée et en paix parmi nous. Changer l’image de la télé et prouver qu’ils ont des richesses à nous amener, c’est leur but, à nous de leur donner une chance !

Nous sommes à la recherche de partenaires pour créer des évènements et rencontres positifs entre français et réfugiés. D’autres personnes du groupe accueilli à Foix et un jeune décorateur/peintre, accueilli au Carla-Bayle, ont proposé de participer, exposer et expliquer leur travail, leur art, leur culture culinaire...

Pour toute question concernant ce projet en particulier, veuillez nous contacter à caprendtournure@pfco.info

Voir en ligne : pour ceux qui souhaitent approfondir la thématique, le site du collectif de soutien en Ariège

Portfolio