Accueil > fr > Association > Les humains dans la merveilleuse cuisine

Les humains dans la merveilleuse cuisine

mercredi 7 juin 2017

Voici maintenant deux ans que la merveilleuse cuisine propose tous les mercredis ses repas bio végétariens à la population de Ste croix et de ses environs, une équipe internationale fait partager ses expériences culinaires les plus savoureuses, le tout dans une ambiance de pure convivialité et de partage.

Une fois par mois, la cuisine propose un voyage exotique grâce à des réfugiés ou des demandeurs d’asile du CADA venus présenter des recettes de leur pays, c’est ainsi qu’en 2016, nous avons visité les saveurs d’Afrique, de Syrie, d’Italie et de Chine, des expériences pour lesquelles plus de cinquante personnes se sont déplacées, les autres mercredis rassemblant en moyenne 25 personnes.

Lors des repas spéciaux, des artistes venus des environs animer la journée réchauffent le coeur des participants de leurs musiques enjouées. Cette expérience de décroissance, de gestion des surplus et de limitation des déchets s’inscrit dorénavant comme un rendez-vous éducatif habituel pour la population. L’espace « dépôt-don » accueille chaque semaine des échanges de livres, disques, DVD ou habits, ainsi chaque objet qui encombrait devient utile pour quelqu’un d’autre. L’expérience est un succès.

Ce rendez-vous du mercredi a suscité suffisamment d’enthousiasme pour que nous puissions créer un emploi aidé avec le projet. Après un an avec Annie comme cuisinière chef nous avons pu contracter Amer, réfugié syrien, comme cuisinier régulier, il est encore régulièrement aidé par Annie qui vient alors grossir le rang des bénévoles éplucheurs/cuisiniers.

A la fin de chaque séance, une mise en conserve des surplus est opérée, ce qui permet de jeter le moins de nourriture possible, ces conserves et soupes sont alors distribuées, des gens dans le besoin peuvent ainsi profiter de cette nourriture.

Afin de vous faire vivre de l’intérieur cette expérience enrichissante, nous vous proposons le témoignage d’une réfugiée Centrafricaine arrivée en France en 2015 qui participe régulièrement à la merveilleuse cuisine :

" Avec la Merveilleuse Cantine, c’est possible d’agrandir son carnet d’adresse. Le PFCO tient un moment de repas partagé tous les mercredis à Sainte Croix Volvestre dénommé " la merveilleuse cantine" . C’est un moment d’échange et partage, faire des connaissances des personnes qui y viennent pour manger avec les autres ainsi que partager ce qu’ils ont en dons. Ce lieu a été pour moi en Mai 2016 , un véritable "Bing bong " , le lieu où tout a commencé à basculer positivement quand je venais pour faire le bénévolat à la cuisine des mercredis pour le PFCO. Je résidais au CADA de Carla Bayle comme demandeur d’asile, un lieu très isolé au milieu de rien. Car tu n’y trouves pas de commerces, même pas une épicerie ou bureau tabac. Quand tu y es , c’est difficile de sortir faire des tours dehors pour changer d’air et échanger avec la nature. Car toutes les envis sont coupées.
J’ai découvert la PFCO représentée Katja quand elle venait au CADA les jeudis pour des moments de partage , les ateliers de français avec les residentes de CADA. Elle nous invitait à la merveilleuse cantine de mercredi en nous assurant le transport car le trajet Carla-Bayle -Ste. Croix Volvestre ce n’est pas la porte à côté. La première fois que je participais aux activités de bénévolat à la cuisine , j’ai fait la connaissance d’un couple français qui est devenu mon parrain aujourd’hui. De temps en temps je passe des week-end chez eux. J’apprends d’eux certaines choses de la culture française, la cuisine française, ...
Ce couple m’a vraiment trop aidée dans mes démarches d’intégration. Je me permets de dire que cet couple est exceptionnel, vu ce qu’il a fait et continue à faire pour moi , qui ai tout perdu , qui cherche à relancer ma vie. La source de ce contact c’est la merveilleuse cantine de PFCO. La merveilleuse cantine à vraiment contribuer à m’agrandir et m’elargir mon carnet d’adresse en me mettant en contact avec les gens de bonne foi qui m’assurent les transports pour les activités à l’association. Car je ne possède pas un moyen de transport. Je remercie du fond de coeur l’association PFCO ainsi que tous ceux qui m’ont aidée et qui m’aident à traverser ce moment du parcours d’un combattant.
A tous ceux qui m’ont rassurée qu’ils sont avec moi , je leur dis merci. Leurs mots me donnent l’espoir, le courage d’avancer dans ce grand périple.

Une ressortissante du CADA de Carla Bayle."